Les papertoys, l’origami du pauvre ?

Si vous êtes de ceux qui s’ennuient au bureau (ou chez vous) et ne savez pas quoi faire de vos dix petits doigts (ou vingt si vous êtes très agiles des pieds ^^), vous serez peut-être heureux d’apprendre que le Net regorge de petits jouets en papier à imprimer et à réaliser soi-même que l’on appelle Papertoys ou Papercrafts et qui, selon la complexité du modèle, peuvent vous occuper de quelques minutes à plusieurs jours entre la phase de découpe, de pliage et de collage. En plus d’être un passe-temps au sens propre du terme, ces petits jouets en papier peuvent constituer, pour les petits comme pour les plus grands, une très bonne initiation à l’origami

Vous l’aurez compris, les Papertoys sont un peu l’origami du pauvre puisqu’ils sont très souvent (voire même toujours) fournis avec les instructions de montage (un peu à la manière des Lego de notre enfance) et, malgré le fait qu’il n’y a alors pas à proprement parler de créativité, ils n’en restent pas moins un passe-temps particulièrement chronophage et addictif pour peu que l’on ait la patience et, surtout, le temps de les réaliser car, selon les modèles, vos nerfs et votre dextérité seront mis à rude épreuve tant les pliures et les collages peuvent demander de la précision et du doigté.

Concernant le matériel à utiliser, pour les modèles les plus simples, une simple paire de ciseaux et un stick ou tube de colle à papier suffiront amplement. Pour les modèles beaucoup plus complexes demandant des découpes et du collage de précision, un sous-main spécial, des petits scalpels à papier, des ciseaux de précision et divers types de colles seront nécessaires (sticks de précision, colle extra-forte avec pinceau d’application, etc…) afin d’être le plus efficace et précis possible.

L’impression, quant à elle, doit toujours se faire préférentiellement en qualité optimale (attention aux cartouches d’encre, ça descend très vite dans cette qualité), en  pleine page sans redimensionnement et sur du papier standard épais à très épais (180g/m², voire même 200g/m² pour les modèles où certaines pièces seront soumises à des efforts importants lors du montage).

Pour finir en beauté ce billet, je vous propose de découvrir quelques unes de mes réalisations mais ne rigolez pas, je viens de m’y mettre. Ensuite, je vous dresserais une petite liste non exhaustive de sites Web où vous pourrez y trouver quelques jolis Papertoys.

A vos ciseaux !

À propos de Mobyo

J’ai toujours rêvé d’écrire de la poésie mais je n’aime pas cela. À défaut, je chasse le zombie scandinave au lance-pierre, ça me détend.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *